Aller au contenu

Éco-construction innovante d’une crèche multi-accueil et d’une école polyvalente à faible impact environnemental (Paris Gare de Lyon)

MAÎTRE D’OUVRAGE

Ville de Paris

Équipe de maîtrise d’œuvre

Architecte : Atelier d’architecture Serge JOLY
BE Fluides – thermique – Conception HQE énergie : ENERTECH
BE bas carbone : BE TERRE – BE Structure : LM Ingénieur – BE BIM : SXD – BE Économie : VPEAS – BE CSSI : NAMIXIS

Nature de l’ouvrage /
descriptif

Éco-construction innovante d’une crèche multi-accueil et d’une école polyvalente de 240 élèves : E4 C2, matériaux bio et géosourcés, ENR.

SU
Coût prévisionnel
des travaux

(€ HT)
Date de livraisonNature et contenu de la
mission réalisée
1 912,9 m²11 500 000 €Décembre 2023Mission Base + Exe + Fluides
Suivi 2 ans tous usages +
Commissionnement

Problématiques et spécificités environnementales

Construction neuve d’une crèche multi-accueil (68 berceaux), école polyvalente (8 classes : 3 maternelles et 5 élémentaires), restauration et logements de fonction (2 T4) avec choix des matériaux en grande majorité biosourcés et géosourcés.
Modularité des salles de classe, avec la possibilité d’ouverture vers les espaces extérieurs.
Exigences de performance énergétique avec des consommations très faibles. Ambitions de neutralité carbone de la Ville de Paris, inscrites dans son plan climat, air, énergie (PCAE).
Objectif : E4C2 => construction bas carbone, efficacité énergétique, confort des usagers, santé du bâtiment, réutilisable, recyclable, compostable indéfiniment.
Végétalisation des espaces extérieurs : principe de cours oasis (cours largement plantées et mulchées de broyat de bois).

Solutions mises en œuvre sur l’enveloppe

  • Murs : structure bois, isolation paille, enduit extérieur chaux-plâtre à l’extérieur et enduits de terre crue à l’intérieur, U=0,13 W/m².K.
  • Dalle en béton de terre crue sur isolation en verre cellulaire, U=0,15 W/m².K.
  • Toiture charpente bois isolée en coton en vrac, U=0,09 W/m².K.
  • Volets roulants en bois sur façade pour éviter surchauffes estivales.
  • Protection solaires : volets à battants traditionnels orientables sur façades et locaux sensibles.
  • Planchers intermédiaires : utilisation de la terre sous forme de marin en vrac pour un apport de masse pour le confort acoustique et l’inertie du bâtiment. Cloisons principales en remplissage de terre de déblais ou briques BTC.
  • Menuiseries bois en double vitrage, Uw < 1,3 W/m².K, étanchéité à l’air de classe A4.
  • Procédure de traitement de l’étanchéité à l’air pour l’obtention d’un résultat de 0,6 vol/h sous 50 Pa.
  • Coursives sorties du volume chauffé pour limiter le volume chauffé.

Solutions mises en œuvre sur les systèmes

Production d’énergie en toiture par modules PV sur 440 m².
Ventilation double flux sur école et crèche, simple flux sur les logements. Diffusion d’air par déplacement dans l’ensemble des salles de classe.
Production de chauffage sur réseau de chaleur urbain, diffusion par radiateurs et panneaux rayonnants (crèche).
ECS 100 % décentralisée. Absence totale de réseau de bouclage. Production par ballons thermodynamiques (logement et cuisines) et électricité directe. Limitation des débits aux points de puisage.

Performance énergétique visée

Niveau visé E4C2
Étanchéité à l’air n50<0,6 vol/h – Étanchéité à l’air des réseaux de ventilation : classe C.

Calcul STD

Besoins de chauffage = 16 kWh/m².an

Calcul réglementaire
RT 2012

Cep = -19.5 kWhEP /m²SRT soit Cep max -125 %.
Bbio = 38 pts soit Bbiomax -47 %