Voir le PDF

Optimiser la conception et l’exploitation des bâtiments à faibles besoins énergétiques : l’exemple de l’INEED

Maître d’ouvrage : Chambre de commerce et d’industrie de la Drôme
Localisation : Alixan (26), GareTGV de Valence
Opération : Centre de ressources sur les filières bio, éco-construction et éco-innovations Mode constructif : Monomur brique de 50 cm ­ Shon = 3550 m2 Ubât = 0,45W.m-2.K-1 – Ecart Ubât/Ubâtref= 26 % Cep= 46,6 kWhep.m-2.an-1 – Ecart Cep/Cepref= 46 % Date de livraison : Juin 2006
Coût travaux du projet : 985 HT/m2shon hors VRD (valeur fév. 2005) Bâtiment en démarche HQE ­ objectif THPE 2000
Maîtrise d’oeuvre : Architecte : Denis Dessus ­ Architecte associé : Sorha Bureau d’études fluides : Cabinet Sidler Bureau d’études structure et économiste : Betrec Suivi instrumenté : ADEME (mission confiée à Enertech)
Spécificités de ce projet vis à vis de l’optimisation du dimensionnement et de l’exploitation. L’INEED est un bâtiment tertiaire livré en 2006 de 2892 m2 de surface chauffée. Il comporte des bureaux (2104 m2), une zone conférence (344 m2), un espace d’exposi- tion (164 m2) et un atelier (280 m2). Ayant fait l’objet d’une optimisation énergétique impor- is tante, sa consommation (hors atelier) en 2009 tous upah
C usages confondus était de moins de 100 kWhep.mSurface e rge -2 /S Utile .an-1, à comparer à la cible du label passif qui est de e m ro 120 kWh -2 ep.mSU .an-1.

Une particularité importante de l’INEED est qu’il n’est pas climatisé à l’exception de sa salle de conférence. Malgré la faible consommation constatée, un suivi instrumenté très complet a permis de détecter plusieurs dysfonctionnements soulignant le rôle central de l’exploitation dans la pérennisation des performances énergétiques. La confrontation des règles de conception classiques avec les résultats de mesures montre qu’elles ne sont plus adaptées aux bâtiments faiblement consommateurs.

Consommation des différents postes